KYOCERA annonce, avec 7 autres sociétés, l'avancement du plan de développement pour le projet d'énergie solaire de 480 mégawatts

Les sociétés ont exploré la possibilité de construire et exploiter leur projet d'énergie solaire sur les terres agricoles de l'île d'Ukujima dans la région de Nagasaki au Japon

31 janvier 2018

Kyoto/Paris − Depuis juin 2014, le Groupe Kyocera, la société Kyudenko, et la banque Mizuho ont analysé ensemble la possibilité d'exploiter un projet d'énergie solaire de 480 MW sur l'île d'Ukujima à proximité de la ville de Sasebo dans la préfecture de de Nagasaki au Japon. Ces sociétés viennent d'annoncer que leur projet avait franchi un nouveau cap avec l'intégration de cinq autres participants : la SPCG, la Tokyo Century, la compagnie Furukawa Electric, la société Tsuboi et la banque Eighteenth.

La société Photovolt Development Partners, ci-après dénommée “PVDP”, a commencé à planifier ce grand projet en énergie solaire dès le mois d'avril 2013, dans l'objectif de contribuer à la protection environnementale et de revitaliser l'économie de cette île isolée. Il a été convenu que les droits du tarif de subventionnement (FIT) seraient transférés de PVDP à une holding nouvellement créée dans un but précis, et nommée “Ukujima Future Energy”, soit littéralement Ukujima, l’Energie du Futur, annonçant le relancement d'un nouveau projet. Un investissement de près de 200 milliards de yens, soit environ 1,8 milliards de USD*1, a été prévu pour le projet, les travaux devant démarrer avant fin mars 2019. Le projet prévoit d'utiliser environ 1,65 million de modules solaires en silicium polycristallin à haut rendement fabriqué par Kyocera, afin de créer un système de 480 MW pouvant générer une valeur estimée de 515 kMWh par an. En construisant un câble sous-marin d'une longueur de 64 kilomètres entre Ukujima et l'île de Kyushu, toute l'énergie produite dans le cadre du projet sera vendue à un fournisseur local, la société Kyushu Electric Power, conformément au programme national FIT pour l'énergie renouvelable.

Dans le cadre de ce programme, une société de gestion foncière pourrait louer sur l'île des terres agricoles ou terrains arables et désertés, à leurs propriétaires respectifs, afin de les sous-louer ensuite à une société spécifique, nommée “Ukujima Future Energy”. Cette filiale de la holding Ukujima Future Energy Holdings aura pour objectif d'y construire et d'y exploiter des systèmes d'énergie solaire. Dans ce projet, certains des systèmes solaires seront construits sur pilotis, permettant au terrain d'être à la fois exploité pour produire de l'énergie, et fournir un rendement agricole suffisant pour être rentable.

En accord avec les bénéfices de ce projet entrant dans sa prochaine étape, Kyocera, Kyudenko, SPCG, Tokyo Century, Furukawa Electric, Tsuboi, Mizuho Bank et The Eighteenth Bank continueront d'exploiter le projet avec pour objectif d'instaurer un modèle commercial écologique grâce à l'énergie solaire, tout en contribuant à développer l'agriculture sur l'île. Un des participants à ce projet, SPCG, est le plus important développeur de projets pour l'énergie solaire en Thaïlande, exploitant 36 usines d'énergie solaire pour un total de 260 MW sur une superficie de plus de 800 hectares. Depuis 2009, cette société agit en partenariat avec le Groupe Kyocera.

Les sociétés engagées travailleront en coopération avec le gouvernement de la préfecture de Nagasaki, la ville de Sasebo, ainsi que les autorités locales, afin d'analyser le modèle commercial le plus adapté à ce projet, et de s'assurer que la protection environnementale est prise en compte lors de la sélection des sites et de la construction des systèmes d'énergie solaire.

Présentation du projet

Nom du projetProjet Ukujima Mega Solar (nom d'essai)
Sociétés participantes
(prévu)
Kyudenko Corporation ; Kyocera Corporation ; SPCG Public Company Limited ; Tokyo Century Corporation ; Furukawa Electric Company Limited ; Tsuboi Corporation ; Mizuho Bank, Limited ; The Eighteenth Bank Limited
Énergie produite480 MW : L'énergie produite dans le cadre de ce projet sera vendue à un fournisseur local, Kyushu Electric Power Co., Inc.
Génération annuelle en énergie (estimée)515 000 MWh
Équivalent à environ 173 000 foyers représentatifs*2
Réduction annuelle de CO2Près de 300 000 tonnes (274 750 tonnes exactement)*3
Site de la construction (prévu)Ukujima, ville de Sasebo, préfecture de Nagasaki, Japon : une île de près de 25 millions de km2 pour une population de 2000 habitants
InvestissementEnviron 200 milliards de yens prévus
Début de la constructionD’ici fin mars 2019 au plus tard

Schéma du projet planifié
Il s'agit d'une illustration simplifiée du plan de conception actuel. Ce schéma est susceptible d'être modifié.

Carte des îles Goto

*1 Pour le confort du lecteur, selon un taux de change de 111 JPY = 1 USD (11 janvier 2018).
*2 Donnée basée sur la consommation annuelle moyenne de 2973,6 kWh par foyer. Source : Japan Atomic Energy Relations Organization
*3 Selon les calculs issus des normes créées par JPEA.

 
 
Pour plus d’informations sur KYOCERA: www.kyocera.fr 

Editorial Material

Contact pour renseignements techniques:

M. Kenichi Hara
E-mail : webmaster.pressgl@kyocera.jp



Scroll to top